Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Ses souliers tout ronds.
Vous danserez, Biron.

3.
Quand Biron voulut danser,
Sa veste fit apporter,

Sa bell' veste
A paillettes,
Son habit
De p'tit gris,
Sa perruque

A la turque
Ses souliers tout ronds.
Vous danserez, Biron.

4. Quand Biron voulut danser, Sa culott' fit apporter,

Sa culotte
A la mode,
Sa bell' veste
A paillettes,
Son habit
De p'tit gris,
Sa perruque etc.

5. Quand Biron voulut danser, Ses manchett's fit apporter,

Ses manchettes
Fort bien faites,
Sa culotte etc.

6. Quand Biron voulut danser, Son chapeau fit apporter,

Son chapeau
En clabot,
Ses manchettes etc.

7.
Quand Biron voulut danger,
Son épé' fit apporter,

Son épée
Affilée,
Son chapeau etc.

8.
Quand Biron voulut danser,
Son violon fit apporter,

Son violon,
Son basson,
Son épée etc.

Dass derartige Lieder oft ziemlich alt sind, ersieht man bisweilen aus Zufälligkeiten. So ist eine beliebte Ronde l’Avoine benannt. Sie beginnt mit folgenden zwei Versen, welche vom ganzen Chor gesungen werden:

Avoine, avoine, avoine,

Que le bon dieu t'amène! Man ersieht aus dem entsprechenden Reime amène, dass sie bis zu einer Zeit zurücksteigt, wo man noch aveine aussprach. Doch was die Handlung in derselben anbetrifft, so steht eine kleine demoiselle im Kreise, und macht alle Gesten des Säens vor, die dann von ihren Gespielinnen nachgemacht werden. Sie singt also nach dem Eingangschor:

Qui veut savoir

Et qui veut voir
Comment on sème l'avoine?
Mon pèr' la semait ainsi,
Puis il se reposait ainsi.

.

Nachdem alsdann der ganze Chor wieder sein Avoine etc. angestimmt, wird die Handlung folgendermassen fortgesetzt.

Qui veut savoir

Et qui veut voir
Comment on coupe l'avoine?
Mon pèr' la coupait ainsi,
Puis il se reposait ainsi.

Avoine etc.

Qui veut savoir

Et qui veut voir
Comment on doit battre l'avoine ?
Mon pèr' la battait ainsi,
Puis il se reposait ainsi.

Avoine etc.

Qui veut savoir

Et qui veut voir
Comment on vanne l'avoine ?
Mon pèr' la vannait ainsi,
Puis il se reposait ainsi.

Avoine, avoine, avoine,
Que le bon Dieu t'amène!

1

Da es nicht in meiner Absicht liegt, eine erschöpfende Abhandlung über die Kinderronden zu liefern, so verweise ich nochmals auf das hübsche Büchelchen der Madame de Chabreul, welche von S. 105 an noch folgende Ronden mit den dazu gehörigen Melodien mittheilt:

La boulangère; le laurier de France; il était une bergère; giroflé girofla; le ciel et l'enfer (doch diese ohne Musik); la tour: prenons garde! von der marquise de Prie; ahl mon beau château; gentil coquelicot; la mère Bontemps; Guilleri; le chevalier du guet; le pont d'Avignon; savez-vous planter des choux? la misteplaire; ramène tes moutons, bergère; j'aimerai qui m'aime; la bonne aventure; la Marguerite; meupier, tu dors; la vieille; mon père m'a donné un mari*);

[merged small][ocr errors]

*) Ihres scherzhaften Inhalts wegen will ich noch diese Ronde mittheilen.
Sie lautet:

Mon pèr' m'a donné un mari,
Mon dieu! quel homm'l quel petit homme!
Mon pèr' m'a donné un mari,
Mon dieu! quel homm'l qu'il est petit!

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

riche et pauvre; le rat de ville et le rat des champs von La Fontaine, und schliesslich die chanson de la mariée, auf die ich späterhin noch einmal zurückkommen werde. Doch wäre selbst bei dieser reichen Auswahl noch Manches nachzutragen, was vielleicht absichtlich weggelassen worden ist. So ist folgende Ronde allerliebst, welche Gérard de Nerval mittheilt und die offenbar in die Zeit der Regentschaft gehört:

Y avait dix filles dans un pré,
Toutes les dix à marier,

Y avait Dine,

Y avait Chine,
Y avait Suzette et Martine.

Ah, ah!
Catherinette et Catherina!
Y avait la jeune Lison,
La comtesse de Montbazon,
Y avait Madeleine,
Et puis la Dumaine.

Le fils du roi vint à passer,

R’garda Dine,

R'garda Chine cet.
Sourit à la Dumaine.

Puis il les a saluées,

Salut à Dine cet.
Sourire à la Dumaine.

5.
Je trouvai mon mari rôti.

6. Sur une assiette je le mis.

7. Le chat l'a pris pour un' souris.

8. Au chat! au chat! C'est mon mari.

9.
Fillettes qui prenez mari,
Mon dieu etc.
Fillettes qui prenez mari,
Ne le prenez pas si petit.

[ocr errors]

Et puis il leur a donné

Bague à Dine cet.
Diamant à la Dumaine.

Puis il les mena souper,

Pomme à Dine cet.
Diamant (?) à la Dumaine.

Puis il leur fallut coucher.

Paille à Dine cet.
Bon lit à la Dumaine,

Puis il les a renvoyées.

Renvoie Dine cet.

Garde la Dumaine. Angedeutet hat er auch folgende:

Les canards dans la rivière cet., ich habe aber den Text nicht ausfindig machen können, ebensowenig als von dem Refrain

Trois filles dedans un pré ..

Mon coeur vole,

Mon coeur vole à votre gré!, zu welchem offenbar folgende zwei couplets eines sentimentalen *) Schäferliedes gehören:

Au jardin de mon père
Vole, mon coeur,

vole!
Il y a z’un pommier doux,

Tout doux.

Trois belles princesses,
Vole, mon coeur, vole!
Trois belles princesses

Sont couchées dessous.

*) Weniger träumerisch singt ein anderer Hirt:

Ah! qu'il fait donc bon
Garder les vaches,
Quand on est deux.
Quand on est quatre,
On s'embarasse,
Quand on est deux,
Ça vaut bien mieux!

« ZurückWeiter »