Saggio sugli scritti e sul genio di Shakespear paragonato ai poeti drammatici greci e francesi. Con alcune considerazioni intorno alle false critiche del sig. de Voltaire. Trad

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 131 - The abuse of greatness is, when it disjoins Remorse from power: and, to speak truth of Caesar, I have not known when his affections sway'd More than his reason. But 'tis a common proof, That lowliness is young ambition's ladder, Whereto the climber-upward turns his face; But when he once attains the upmost round, He then unto the ladder turns his back, Looks in the clouds, scorning the base degrees By which he did ascend.
Seite 143 - Après m'avoir au temple à tes pieds abattu? Affranchir ton pays d'un pouvoir monarchique? Si j'ai bien entendu tantôt ta politique, Son salut désormais dépend d'un souverain Qui pour tout conserver tienne tout en sa main...
Seite 139 - Cet empire absolu sur la terre et sur l'onde, Ce pouvoir souverain que j'ai sur tout le monde, Cette grandeur sans borne et cet illustre rang...
Seite 143 - D'un étrange malheur son destin le menace, Si pour monter au trône et lui donner la loi Tu ne trouves dans Rome autre obstacle que moi...
Seite 135 - IMPATIENTS désirs d'une illustre vengeance Dont la mort de mon père a formé la naissance, Enfants impétueux de mon ressentiment, Que ma douleur séduite embrasse aveuglément, Vous prenez sur mon âme un trop puissant empire Durant quelques moments souffrez que je respire, Et que je considère, en l'état où je suis, Et ce que je hasarde, et ce que je poursuis.
Seite 143 - Apprends à te connaître, et descends en toi-même. On t'honore dans Rome, on te courtise, on t'aime ; Chacun tremble sous toi, chacun t'offre des vœux ; Ta fortune est bien haut, tu peux ce que tu veux ; Mais tu ferais pitié même à ceux qu'elle irrite, Si je t'abandonnais à ton peu de mérite.
Seite 143 - Affranchir ton pays d'un pouvoir monarchique! Si j'ai bien entendu tantôt ta politique, Son salut désormais dépend d'un souverain, Qui pour tout conserver tienne tout en sa main: Et, si sa liberté te faisait entreprendre, Tu ne m'eusses jamais empêché de la rendre;' Tu l'aurais acceptée au nom de tout l'État, Sans vouloir l'acquérir par un assassinat.
Seite 54 - O che da' birri la farà cacciare. Il caso singolare Ha cavate le lagrime a un poeta Largo di cor, ma scarso di moneta. Ei, per mandarne lieta Questa povera donna, almeno in parte, Di questi versi ha imbrattato le carte; E per onor dell' arte Le ha detto: Andate con questo sonetto, Che in Su' Eccellenza farà buon effetto.
Seite 54 - Ei, per mandarne lieta questa povera donna, al meno in parte, 20 di questi versi ha imbrattate le carte; e per onor dell'arte le ha detto: — Andate con questo sonetto che in Su' Eccellenza farà buon effetto.
Seite 52 - Cinquanta bastonate a ciascun'ora Gli davano i pietosi Paladini; E pane asciutto ed acqua della gora: Rimedii in vista barbari e ferini; Ma senza lor sarebbe pazzo ancora; Sicché quei furon rimedii divini : E ritornare Orlando in sanitate Moli' acqua, poco pane e bastonate.

Bibliografische Informationen