Litteraturblad för allmän medborgerlig bildning, Band 11

Cover
Finska litteratur-sällskapets tryckeri, 1857
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 155 - Cet état n'est pas, j'en conviens, celui de l'homme social; vraisemblablement 25 il ne doit pas être celui d'Émile : mais c'est sur ce même état qu'il doit apprécier tous les autres. Le plus sûr moyen de s'élever au-dessus des préjugés et d'ordonner ses jugements sur les vrais rapports des choses, est de se mettre à la place d'un homme isolé, et de juger de 3° tout comme cet homme en doit juger lui-même, eu égard à sa propre utilité.
Seite 152 - Voyez les livres des philosophes avec toute leur pompe; qu'ils sont petits près de celui-là! Se peut-il qu'un livre, à la fois si sublime et si simple, soit l'ouvrage des hommes! Se peut-il que celui dont il fait l'histoire ne soit qu'un homme lui-même!
Seite 153 - Avec tout cela, ce même Évangile est plein de choses incroyables, de choses qui répugnent à la raison, et qu'il est impossible à tout homme sensé de concevoir ni d'admettre.
Seite 278 - More Worlds than One. The Creed of the Philosopher and the Hope of the Christian.
Seite 176 - Il n'ya rien que la sagesse et la prudence doivent plus régler , que cette portion qu'on ôte, et cette portion qu'on laisse aux sujets. Ce n'est point à ce que le peuple peut donner, qu'il faut mesurer les revenus publics ; mais à ce qu'il doit donner : et si on les mesure à ce qu'il peut donner , il faut que ce soit du moins à ce qu'il peut toujours donner.
Seite 153 - Évangile est plein de choses incroyables, de choses qui répugnent à la raison, et qu'il est impossible à tout homme sensé de concevoir ni d'admettre. Que faire au milieu de toutes ces contradictions? Etre toujours modeste et circonspect, mon enfant ; respecter en silence ce qu'on ne saurait ni rejeter, ni comprendre, et s'humilier devant le grand Etre qui seul sait la vérité.
Seite 151 - Mon enfant, il n'ya point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. Le mot de vertu vient de force ; la force est la base de toute vertu.
Seite 153 - Au fond c'est reculer la difficulté sans la détruire ; il serait plus inconcevable que plusieurs hommes d'accord eussent fabriqué ce livre, qu'il ne l'est qu'un seul en ait fourni le sujet. Jamais des auteurs juifs...
Seite 263 - ... töitä: mutta mun syömeni taas — tahtoopi huoata ees.) Kuin minä muistan sen yön, jona rakkailta rannoilta luovuin. nousevat silmiini nyt vielä'in viljavat veet. Ei mun mielestä, ei. mee pohjolan tunturit, joilla lassa ma kuuntelin kuin sampo ja kantele soi; siell' eli toimessa mies, ja Väinöstä lausuivat urhoot, poijat ja karhut puun juurella painia löit.
Seite 49 - Gå, som förr till Marmarynes blommor, Ut i verlden gladt och utan bäfvan, Det är Herrans blomgård du besöker. Bor blott i ditt hjerta Christi kärlek, Blyg, ej rusig, skall du finna saligt Hur i allt Han skymtar fram, hur solen Lyser med hans ljus, hur stjernan tindrar Med hans klarhet, lifvets sorl och hvimmel Af Hans milda stämma genomljudes.

Bibliografische Informationen